Nos services étant essentiels, nous sommes ouverts !  Lire notre communiqué COVID-19

L’ostéopathie sur le nouveau-né : pour améliorer sa qualité de vie

Naitre, ce n’est pas facile. La vie intra-utérine, le bassin maternel et le type d’accouchement (par voie naturelle ou par césarienne) sont à l’origine primaire de certaines dysfonctions chez le nouveau-né. Votre bébé présente des inconforts au ventre et pleure sans raison apparente? Il est agité et ne trouve pas le sommeil? Vous avez de la difficulté avec votre allaitement? Vous n’êtes pas certains que votre bébé suit les étapes de développement? L’ostéopathie peut soulager ou rétablir certains troubles physique, digestif ou neurologique.

Pourquoi l’ostéopathie suite à un accouchement?

Les soins ostéopathiques peuvent aider dans les cas de problèmes liés à la digestion, à la forme de la tête et du visage, aux oreilles, à la posture et à un retard de développement. Les soins visent à améliorer la qualité de vie des parents et de l’enfant et diminuer ses inconforts. De plus, l’ostéopathe vous accompagne dans l’éducation des divers stades de développement pendant la petite enfance et la croissance chez les enfants.  En cas de douleur aiguë, consultez toujours votre médecin avant l’ostéopathe et allez chercher un diagnostic par un professionnel de la santé.

L’ostéopathie est une approche manuelle qui détermine et traite la fonctionnalité des structures et des systèmes du corps humain afin d’optimiser sa capacité d’autorégulation. Grâce à une palpation fine et précieuse et un questionnaire complet, l’ostéopathe est en mesure d’examiner la cause de ses dysfonctions neuromusculosquelletiques, viscérales et crâniennes chez l’enfant. L’ostéopathie se base sur des connaissances approfondies des sciences de la santé et des interactions entre les systèmes propres à l’équilibre du corps. L’ostéopathe aura pour objectif de rétablir l’harmonie mécanique dans sa globalité en s’appuyant sur l’anatomie, la physiologie et la biomécanique humaines. 

Dysfonction ostéopathique chez le nouveau-né 

La dysfonction ou lésion ostéopathique se manifeste par une restriction de mobilité ou par une modification de densité des tissus. L’ostéopathe l’identifie par la palpation qui n’est généralement pas douloureuse. Le nouveau-né peut ressentir des inconforts et une douleur prolongée par quelques situations obstétricales. Par exemple, l’utilisation des forceps, des spatules ou de la ventouse, une naissance par manœuvre lors d’un accouchement du siège et par césarienne ou encore lors d’une dystocie d’épaule 14 qui est la situation la plus traumatique. Un travail trop long (plus de 10 heures) ou trop court (moins de 1 heure), les présentations par la face ou du front sont aussi des sources de douleur.

Comment se déroule une séance d’ostéopathie sur un bébé?

La séance doit durer au moins une heure pour faciliter l’adaptation et l’alimentation du bébé. L’ostéopathe fera un bilan de santé complet pour réunir tous les détails concernant les circonstances de l’accouchement, les troubles pour lesquels vous consultez, le sommeil de l’enfant et la façon dont il est nourri. Il faut toutefois noter que cela ne remplace en aucun cas le suivi pédiatrique de votre bébé par un médecin ou une sage-femme. L’ostéopathe procède ensuite à l’évaluation de l’état du bébé de la tête aux pieds.

Le soin doit se faire très délicatement pour ne pas faire peur au bébé ni lui faire mal. C’est une approche qui se fait en douceur. L’intervention de l’ostéopathe vise à défaire les tensions. L’enfant mis en confiance n’a pas de raison de pleurer. Il est toutefois possible qu’il pleure immédiatement après le traitement ou qu’il présente une fatigue en raison du relâchement accompli. Lorsque c’est le cas, le bébé se calme rapidement par la suite.

Le nombre de séances varie d’un bébé à l’autre. La plupart du temps, les dysfonctions sont rétablies entre une et trois séances.

N’attendez pas que les certaines dysfonctions ou troubles physique, digestif ou neurologique s’installent pour le reste de la vie et consultez une ostéopathe spécialisée pour les bébés et les enfants.

Pour en lire plus sur la petite enfance : Alimentation du bébé : in tolérance ou allergie au lait

Retour vers notre blogue
cartchevron-downmenu-circle