Nos services étant essentiels, nous sommes ouverts !  Lire notre communiqué COVID-19

L’anxiété et les troubles anxieux

Confinement, télétravail, école à distance, difficultés financières… La pandémie qui sévit dans le monde a amené son lot de changements et d’événements stressants dans la vie des familles québécoises. En raison des incertitudes liées à cette situation hors du commun, certaines personnes ont vécu de l’anxiété pour la première fois, alors que d’autres ont vu leurs symptômes s’intensifier. Comment reconnaître l’anxiété et que faire lorsqu’on en souffre?

Qu’est-ce que l’anxiété?

L’anxiété est une réaction naturelle au stress. C’est elle qui permet à l’humain de se mettre à l’abri ou de se défendre lorsqu’il sent un danger. Par exemple, un examen ou une grossesse peuvent causer de l’anxiété. La pandémie actuelle et toutes les incertitudes qui l’entourent sont d’autres éléments qui peuvent déclencher ou amplifier l’anxiété, autant chez l’adulte que chez l’enfant et l’adolescent. La plupart des gens vivent de l’anxiété à l’occasion, sans toutefois qu’elle cause de problèmes graves ou à long terme.

Comment gérer son anxiété?

Dormir suffisamment, bien manger, faire de l’exercice régulièrement et pratiquer une activité pour le plaisir sont parmi les conseils fréquents pour aider à gérer l’anxiété. En plus de prendre soin de soi, pour gérer l’anxiété spécifiquement liée à la pandémie, il est recommandé de :

  • s’informer auprès de sources reconnues;
  • rester en contact avec sa famille et ses amis;
  • réduire le temps passé sur les réseaux sociaux;
  • réduire l’exposition aux actualités liées à la COVID-19.

Les troubles anxieux

À petite dose, l’anxiété n’est pas un problème. On considère qu’elle le devient quand :

  • elle apparaît sans raison (elle n’est pas liée à un événement);
  • elle préoccupe la personne sans arrêt;
  • elle ne disparaît pas lorsque la situation stressante revient à la normale;
  • elle déclenche une détresse importante;
  • elle a un impact négatif dans la vie quotidienne.

L’anxiété peut alors signifier la présence de troubles anxieux. Ceux-ci se déclinent en plusieurs catégories et comprennent notamment le trouble d’anxiété généralisée, la phobie sociale et l’angoisse de séparation.

Les symptômes liés aux troubles anxieux sont variés. Ils peuvent se traduire par des malaises physiques ou psychologiques et comprennent, sans toutefois s’y limiter :

  • fatigue et trouble du sommeil;
  • transpiration excessive;
  • serrements et douleurs à la poitrine;
  • difficulté à se concentrer;
  • peur de mourir.

Quand faut-il consulter?

Si l’anxiété nuit aux relations interpersonnelles ou qu’elle a un impact sur les activités quotidiennes comme les études, le travail ou les tâches à la maison, c’est signe qu’il est temps de consulter un professionnel de la santé.

L’équipe de Maison Santé Mère-Enfant comprend des travailleuses sociales formées pour aider les enfants, les adolescents et les parents à reconnaître la source de leur anxiété ainsi qu’à s’outiller pour mieux la gérer.

N’ayez pas peur de parler de votre anxiété et d’aller chercher de l’aide : vous en sortirez gagnant!

Prenez rendez-vous avec une travailleuse sociale!

En lire plus sur le sujet :

Conciliation travail-famille

Références

CANADIAN MENTAL HEALTH ASSOCIATION (BC DIVISION). COVID-19 and Anxiety. 2020. www.heretohelp.bc.ca

GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Stress, anxiété et déprime associés à la maladie à coronavirus COVID-19. 2020. www.quebec.ca

GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Troubles anxieux. 2020. www.quebec.ca

RECTOR, Neil A. et coll. Les troubles anxieux : guide d’information. 2016. www.camh.ca

Retour vers notre blogue
cartchevron-downmenu-circle